Remontées capillaires Sénas

Remontée capillaire à Sénas

Une remontée capillaire se caractérise par une migration permanente d’eau depuis les fondations d’une construction, toute l’année durant.
Elle s’observe en bas de tout type de mur (cloisons, façades, murs porteurs, dallages…), depuis les sols intérieurs et extérieurs, et sur l’ensemble des bâtiments.

Les remontées capillaires sont à l’origine de dégradations aux manifestations multiples : taches sombres d’humidité, efflorescences (dépôt cristallin blanchâtre appelé aussi salpêtre), décollement des revêtements, cloquage des enduits, creusement des joints…
Leur taille dépend de la nature du matériau constituant le mur et de son pouvoir d’évaporation, mais peut atteindre jusqu’à cinq mètres de haut, et concerne toute l’épaisseur du mur. La limite de l’humidité est souvent apparente, en forme de vague, et peut toucher toute la hauteur d’un bâtiment.

Comment lutter contre les remontées capillaires

Stoppez définitivement les remontée capillaire par la création d’une barrière d’étanchéité sous pression.

Aussi dans cette maison à Sénas, atteinte de remontées capillaires, nous avons injecté de la résine dans les murs. Cela a ainsi formé une barrière étanche au coeur de la structure.
Son action hydrofugeante prévient la formation de salpêtre, le cloquage et le décollement des enduits extérieurs et intérieurs.

Post has no taxonomies